lundi 9 janvier 2017

2017 - Quoi de neuf sur la Chaine et le Blog ???

Meilleurs vœux pour commencer cette nouvelle année à venir, qu'elle vous apporte joie et tout ce que vous souhaitez, tant que c'est du positif !

De mon côté, j'ai décidé que 2017 rimerait avec "reprise en main" d'un côté et "organisation" de l'autre, mais histoire de ne pas faire un long pavé, je vous explique tout ça en vidéo ;)

Bon visionnage !



jeudi 5 janvier 2017

Résilience [Julia M Tean]




* Auteur : Julia M Tean
* Éditeur : Rebelle
* Nombre de pages : 142
* Tome : Unique
* Date de sortie : 8 Octobre 2016
* Genre : Drame
* Prix : 12.90€
* Note : 18/20


Pour en savoir plus sur RÉSILIENCE, cliquez sur le titre





Résumé.
Pour ses dix-neuf ans, Vincent s’est offert un parricide.
Il a tué son bourreau. 
Mais peut-on vraiment se libérer de l’emprise du Mal ? Peut-on se reconstruire après avoir subi le pire ? 
Incarcéré, Vincent doit affronter ses démons, apprendre à se connaître et s’accepter… pour atteindre la délivrance, sa résilience.



Mon avis.
Pourquoi ce livre a rejoint ma PAL.
A cause de tous les bons avis que j'avais vu passer, j'étais très curieuse de découvrir cette histoire. Et puis ce résumé... on sait déjà qu'on va vivre un récit qui ne pourra pas nous laisser insensible. Alors quand l'auteure a proposé quelques exemplaires pour le faire découvrir, plus de place à l'hésitation.

Comment s'est déroulée ma lecture.
Oh la la, difficilement ! N'allez surtout pas croire que c'est un loupé total, non, bien au contraire, mais b**del, que d'émotions !!! Je m'attendais à une histoire dure mais là, c'est carrément au-delà de ce que j'avais envisagé... Julia M Tean ne nous épargne rien de ce que subit Vincent. Et c'est justement une des grandes forces de ce récit. C'est une lecture dure, pesante, dérangeante (oui, dur de rester de marbre face au quotidien de Vincent) mais pas que... c'est même tellement plus !

Ce qui m'a plu.
Ça a peut-être un côté tordu dit comme ça, mais justement le fait qu'on n'épargne pas le lecteur en pensant à sa sensibilité est un des gros points positifs ici, de même que le cheminement que suit Vincent. Il y a le Vincent d'avant ses 19 ans, celui qui ne devait/ne pouvait rien faire à part subir et celui que l'on va découvrir après ce parricide, qui ne se retrouve pas magiquement changé du jour au lendemain malgré la mort de son bourreau mais qui doit assumer les conséquences de ses actes et ce que ça implique, tout comme il devra se trouver lui-même.

Ce qui peut ne pas plaire.
Du fait de cette dureté et de situations très crues, ce livre ne pourra, malheureusement, pas s'adresser à tous publics et c'est dommage car il mériterait d'être lu par le plus grand nombre pour sensibiliser sur beaucoup de sujets qu'il aborde.

Bilan.
Une excellente découverte. Un livre que je ne suis pas prête d'oublier et que j'ai même offert depuis à certaines de mes connaissances. Quand j'ai découvert que le livre ne faisait que 150 pages, je me suis dit que c'était peut-être trop peu mais après lecture, ce n'est pas le cas, au contraire, ce format donne encore une force supplémentaire au récit, le rendant bouleversant, incisif et efficace. A découvrir sans hésitation !

lundi 2 janvier 2017

Mes sincères condoléances, tome 1 [Guillaume Bailly]




* Auteur : Guillaume Bailly
* Éditeur : Pocket
* Nombre de pages : 312
* Tome : 1 sur 2
* Date de sortie : 1er Octobre 2016
* Genre : Témoignage
* Prix : 6.95€
* Note : 15/20

Pour en savoir plus sur MES SINCÈRES CONDOLÉANCES, cliquez sur le titre





Résumé.
L'enterrement est un moment fort, solennel, unique... Mais le dernier hommage à un proche peut parfois devenir culte ! Les cérémonies sont souvent le théâtre d'évènements étonnants, tantôt drôles, tantôt extravagants, mais toujours originaux. 
Entre rire et larmes, l'auteur nous ouvre les portes d'une profession qui préfère généralement le secret aux révélations. Cet ouvrage garanti "100% vécu" vous permet de découvrir avec bienveillance ces histoires inimaginables aux scénarios improbables... Et pourtant tout est vrai !



Mon avis. 
Pourquoi ce livre a-t-il rejoint ma PAL. 
En premier lieu parce que je pensais que c'était un livre humoristique, du même genre que ceux des profs ou autres voisins que l'on voit fleurir depuis quelques années, mais là, il y avait un peu de changement puisqu'on nous parlait d'une profession moins connue, celle de croque-mort.

Comment s'est déroulée ma lecture. 
Plutôt bien puisque les brèves sont justement "brèves", si certaines histoires sont plus longues que d'autres, elles ne dépassent que rarement 3 ou 4 pages ce qui permet d'en faire une lecture d'appoint divertissante. Par contre, je tiens à préciser que certains sites classent ce livre "humour" (comme je le croyais à la base) mais que c'est plus un témoignage. Bien sûr il y a pas mal d'histoires qui nous font sourire, des situations incongrues, certaines tellement grosses qu'on ne conçoit pas qu'elles soient réelles mais l'ensemble est agréable à lire.

Ce qui m'a plu. 
Découvrir un univers dont je ne connaissais pas grand chose avec des situations parfois mémorables. L'avantage de ce format permet de se replonger dans le livre ponctuellement, d'ailleurs, je vous recommande de faire comme moi et de ne pas le lire d'une traite (ce qui pourrait un peu lasser) mais de piocher quelques histoires de temps en temps.

Ce à quoi j'ai moins accroché. 
RAS.

Bilan. 
Une bonne lecture d'appoint qui est parfaite à reprendre entre deux livres plus conséquents c'est rapide, léger, efficace et on découvre avec plaisir ce que vivent nos amis croque-morts au quotidien, que ce soit dans leur travail ou leur vie personnelle. Et croyez-moi, ça n'est pas un job facile !


vendredi 18 novembre 2016

Le piège de l'innocence [Kelley York]

Quatrième de couverture.

Il voulait l’aider, il se retrouve accusé.
Vic Howard a toujours été transparent, ignoré de tous, même de sa propre mère. Un soir, alors qu’il s’ennuie à une fête, il remarque que Callie, une fille de son lycée, a beaucoup trop bu. Il décide de lui venir en aide.

Au matin, la police sonne chez Vic : Callie a été violée, il est le principal suspect. Du jour au lendemain, il est le centre de l’attention, tous le considèrent coupable. Sauf Autumn, la meilleure amie de la victime, qui compte bien s’allier à Vic pour découvrir une vérité que tout le monde préfère taire.


Mon avis.

Si vous avez vous aussi lu Sous la même étoile - Trois coeurs à l'unisson et que vous vous êtes pris la même claque magistrale que moi, vous comprenez bien que quand on nous annonce un nouveau titre de l'auteure, au delà du fait qu'on le veut, ça devient presque une obsession. Et puis, sérieusement, vous avez lu ce pitch ? Je suis totalement fan en même temps que je suis révoltée. On nous parle d'un gentil garçon qui apporte son aide à une jeune fille qui a un peu abusé de la bouteille lors d'une soirée, qui a fait son possible pour qu'il ne lui arrive rien de grave et qui se voit accusé d'être son violeur le lendemain.... il ne m'en fallait pas plus !

Et ce qui est magique avec les histoires de Kelley York c'est qu'au bout de 5 pages, je suis déjà totalement dedans, déjà bien accro au personnage principal. Il ne lui est encore rien arrivé mais vous sentez que c'est quelqu'un de vrai, d'entier, de fiable alors quand tout se retourne contre lui, ce sentiment d'injustice est presque aussi fort pour le lecteur que pour son protagoniste.

Tout le récit va tourner autour de cette nuit, de ce qui s'est passé, de ce que ressent Vic face à ces accusations, mais aussi du comportements des autres. Heureusement s'il n'a, au début, que son meilleur ami pour le soutenir, Vic va trouver une alliée de choix par la suite et leur but sera de replacer les évènements pour découvrir qui a vraiment abusé de Callie.

Tout comme Vic, avec les chapitres qui défilent, on suspecte beaucoup de monde et ça devient super stressant de ne pas savoir qui est le véritable coupable. Comme Callie le dit, si ça se trouve, elle croise son violeur tous les jours, est peut-être même assise à côté de lui sans le savoir... Je n'avais qu'une hâte, arriver à la fin pour avoir le fin mot de l'histoire.

Et quel final ! Il va au delà d'une simple révélation, c'est tout un ouragan, un enchainement de faits  qui déferlent sur nous, à croire que l'auteure veut carrément nous mettre KO (oui, oui, comme ça a été le cas avec Trois cœurs à l'unisson). C'est fou de ressortir d'une lecture aussi perturbée mais en même temps, c'est tellement bon de se laisser emporter à ce point par un livre.

Ce qu'il faut donc en retenir, c'est qu'une nouvelle fois, Kelley York m'a totalement entrainé dans son histoire, ne me laissant pas la possibilité de reposer ce livre avant d'être arrivé au mot "Fin". C'est addictif, passionnant, fort, dur, bref, un livre à absolument découvrir !


Infos livre.
Date de parution VF : 17 Novembre 2016
Date de parution VO : 2 Juin 2015
Titre VO : Modern Monsters
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Contemporain, Drame
Nombre de pages : 314
Prix : 17.50€

Note : 18/20

mercredi 12 octobre 2016

Et si [Rebecca Donavan]

Quatrième de couverture.

Cal se voit offrir la seconde chance dont il a tant rêvé : repartir de zéro avec celle qu’il aime depuis toujours.
Quand Cal retrouve Nicole à des milliers de kilomètres de leur ville natale, il n’en croit pas ses yeux. Son amie d’enfance dont il a toujours été amoureux prétend s’appeler Nyelle, et son caractère semble à l’opposé de ce qu’elle était. Qui est vraiment Nyelle ? Nicole, frappée d’amnésie ? Un simple sosie ? La seule chose dont Cal est sûr, c’est qu’il ne peut plus vivre sans elle…


Mon avis.

Après avoir découvert la trilogie Ma Raison de Vivre, il est forcément impossible de passer à côté d'un nouveau titre de Rebecca Donovan sans se laisser tenter, je pense qu'on est tous d'accord là-dessus ! En plus, ici c'est encore plus tentant puisque cette histoire est un one shot. Pas d'histoire à rallonge, pas d'attente sans fin (en tous cas, c'est toujours l'impression qu'on a) entre deux tomes, non, juste une histoire qui trouve son début et sa conclusion au sein d'un même livre. Autant dire que tout est fait pour qu'on se laisse tenter !

En plus, avec un pitch qui nous parle d'amour et de seconde chance, il n'y avait plus de question à se poser puisque c'est totalement le genre d'histoire que j'adore. C'est donc avec plaisir que j'ai découvert Cal qui rencontre Nyelle, une jeune fille au fort caractère qui ressemble trait pour trait à celle qui fut une de ses meilleures amies et surtout son premier coup de coeur. Perdu il ne sait pas s'il a affaire à Nicole à qui il a pu arriver quelque chose pour qu'elle ne le reconnaisse pas ou à quelqu'un de totalement inconnu qui partage les mêmes traits que celle-ci. Au delà des questions qu'il se pose, Cal va surtout développer une relation atypique avec Nyelle au point qu'au fil des pages, il est de plus en plus perdu (et nous avec).

Ce fut un véritable plaisir de retrouver l'écriture de Rebecca Donovan, toujours aussi agréable et avec cette touche de douceur que j'avais déjà adoré dans Ma Raison de Vivre. Comme pour ses autres romans, les choses commencent tout doucement ici, on nous plante le décor et les personnages en prenant le temps, ce qui fait que les choses ne commencent vraiment à devenir intéressantes et intrigantes, pour moi, une fois passées les 100 premières pages. Mais après, on est totalement captivé par l'histoire et il devient dur de décrocher avant d'avoir eu le fin mot de l'histoire.

J'ai pu constater, par contre, quelques petites longueurs, des chapitres, par ci par là, pas vraiment indispensables qui, sans plomber le récit non plus, nous donnent l'impression de parfois stagner un peu, plutôt que d'avancer. Je ne vous parlerai pas du final, bien sûr, qui reste à l'appréciation de chacun. Tout ce que je peux vous dire c'est que ce final nous donne de vraies réponses et que l'on ne reste pas dans le doute. Heureusement, car c'est vraiment le genre de chose que j'ai du mal à apprécier de mon côté.

Ce qu'il faut en retenir, c'est que Et si est un très beau livre, plein de sentiments et au fil duquel on découvre toute une histoire faite d'amitié, d'amour, de secrets, de folie et tout un tas d'autres choses. Une très bonne découverte et un moment de lecture agréable pour une histoire qui se tient parfaitement en un tome et qui n'a pas besoin de plus. A découvrir !


Infos livre.
Date de parution VF : 1 Octobre 2016
Date de parution VO : 16 Septembre 2014
Titre VO : What if
Éditions : PKJ
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 474
Prix : 18.50€

Note : 16.5/20

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...